Les moments clefs du calamiteux feuilleton produit par le Néo-FFS

Premier épisode : Tout commence par un coup de théâtre. Hayat Taïati, membre de l’instance présidentielle, dézingue le premier secrétaire Mohamed Hadj-Djilani en face des membres du conseil national et en présence des autres membres de l’IP. Et elle annonce que le premier secrétaire est démis sine die de ses fonctions au nom de l’instance … Lire la suite Les moments clefs du calamiteux feuilleton produit par le Néo-FFS

Le Néo-FFS, de crise en crise: La base en ébullition

Ali Laskri Peu d’observateurs ont été convaincus par la nature des motivations du boycott par le néo-FFS de l’élection présidentielle du 18 avril prochain. En revanche, beaucoup partagent la même analyse : il s’agit d’une gesticulation destinée à la consommation interne. Le trio Chérifi-Laskri-Hadj-Djilani et leurs relais tentent de sauver tant bien que mal les apparences … Lire la suite Le Néo-FFS, de crise en crise: La base en ébullition

Néo-FFS : Hayet Taïati explose l’instance présidentielle

Qui dirige le Néo-FFS?   Hayet Taïati entourée de Ali Laskri et Brahim Meziani Sans préavis ni signe avant-coureur, Hayet Taïati, membre de l’instance présidentielle issue du congrès extraordinaire du 20 avril 2018, prend la parole au conseil national du 25 janvier pour y descendre en flammes le premier secrétaire, Mohamed Hadj-Djilani, et le démettre … Lire la suite Néo-FFS : Hayet Taïati explose l’instance présidentielle

11 janvier 1992-11 janvier 2018 : La fable criminelle de la sauvegarde de la démocratie

Le 11 janvier 1992, une poignée de généraux putschistes, corrompus et sans honneur, commettent un attentat imprescriptible contre le peuple algérien avec la bénédiction de l’étranger. Conscients de la haine que leur voue la population, ces officiers félons décident de tuer dans l’œuf une expérience démocratique balbutiante et néanmoins bouillonnante, née d’un « chahut de gamins » … Lire la suite 11 janvier 1992-11 janvier 2018 : La fable criminelle de la sauvegarde de la démocratie

Victoire du FFS aux sénatoriales à Béjaïa et à Tizi-Ouzou, défection des élus à Alger

La séquence des élections sénatoriales au Néo-FFS mérite une petite halte pour entreprendre une lecture synthétique de l’état des lieux.  Abdenour Derguini, sénateur de Béjaïa, Rabah Menaoum, sénateur de Tizi-Ouzou et la candidate d'Alger Aïcha Boudiaf Dans un premier temps, la primaire organisée par le parti mutant a donné la victoire à des candidats qui … Lire la suite Victoire du FFS aux sénatoriales à Béjaïa et à Tizi-Ouzou, défection des élus à Alger

Néo-FFS : L’effondrement qui vient

L’insignifiant Amar Ghoul, président du TAJ, un minuscule parti-croupion de l’alliance Bouteflikienne, a réussi à ébranler le Néo-FFS et à semer le doute dans les rangs des rares militants qui y croient encore. Par une mise en scène loufoque dans une conférence de presse chaotique, Amar Ghoul annonce qu’il a proposé à tous les partis, … Lire la suite Néo-FFS : L’effondrement qui vient

Le Néo-FFS tente de bâillonner Salima Ghezali

  Il est important d’observer avec attention l’évolution de la crise interne du FFS. Il s’agit clairement pour les analystes et les chercheurs d’un banc-test exemplaire d’un processus de caporalisation du seul parti politique indépendant en Algérie. L’histoire retiendra que Ali Laskri et ses épigones ont dévitalisé le parti, paralysé son fonctionnement et vidé le … Lire la suite Le Néo-FFS tente de bâillonner Salima Ghezali