Néo-FFS : La réalité et les mots

Ifri 2017-2018(1)

« Remettre le parti aux militants » et « réintégrer les anciens militants », ce sont les slogans qu’ont répété Ali Laskri et ses partisans pour justifier la tenue du congrès extraordinaire du 20 avril, qui a permis à la nouvelle équipe de s’emparer de la tête du parti. Qu’en est-il dans les faits ? Les quelques rencontres organiques n’attirent pas de foules, plusieurs photos de militants postées sur Facebook le montrent clairement. Les meetings du 11 août à Drâa el Mizan et d’Ouzellaguen ont montré les limites de la nouvelle direction à attirer les militants et sympathisants en nombre. Enfin, la présence rachitique à la commémoration du 20 août à Ifri-Ouzallaguen a prouvé définitivement l’incapacité du Néo-FFS à mobiliser les militants pour cette date symbolique, qui fût un événement phare dans la vie du parti.

FC